Accès rapide PDF

Manifestations

L'équipe JAFA organise les manifestations « Manjé pou Santé aw » .
Ces manifestations grand public visent à diffuser informations & recommandations relatives à la chlordécone.
Avec les interventions de Sully GABON et Marie GUSTAVE, avec des dégustations, des distributions de livrets recettes, de graines et d'autres cadeaux...

Nous vous informerons prochainement des date et lieu.

Enquêtes

La phase d’enquête
et de diagnostic des jardins familiaux est terminée.
Elle s'est déroulée d'avril 2009 à décembre 2012 sur l'ensemble des sections potentiellement polluées par la chlordécone situées sur : - Baie-Mahault,
- Baillif,
- Basse-Terre,
- Bouillante,
- Capesterre Belle-Eau,
- Gourbeyre,
- Goyave,
- Lamentin,
- Petit-Bourg,
- Pointe-Noire,
- Saint-Claude,
- Sainte-Rose,
- Trois-Rivières,
- Vieux-Habitants.

Animations

L'équipe JAFA organise des animations "Jardin Pilote JAFA".
Ces animations, destinées aux foyers identifiés comme exposés à la chlordécone suite à l’enquête et au diagnostic de leur jardin, proposent des ateliers pratiques pour apprendre à réduire son exposition à la chlordécone.

Nous vous informerons ultérieurement des date et lieu du prochain "Jardin Pilote JAFA".


Programme JAFA en Guadeloupe, réduire l'exposition à la chlordécone des familles s’alimentant à partir de jardins créoles

Un programme en relation étroite avec les familles


Le programme JAFA, pour Jardins Familiaux, s’adresse particulièrement aux personnes habitant dans les communes du Sud de la Basse-Terre, dans les secteurs où les terres sont potentiellement contaminées par la chlordécone, et qui s’alimentent régulièrement de racines issues de jardins créoles.
Il s’agit de répertorier les jardins créoles situés dans cette zone, d’évaluer si les familles ont une alimentation à risque, de leur proposer une analyse du sol de leur jardin si besoin et de donner des conseils nutritionnels adaptés à chaque situation rencontrée.


- Rappel de la situation
- Le secteur concerné par le programme
- Le programme Jardins Familiaux, JAFA
- La phase opérationnelle du programme JAFA
- La communication régionale et de proximité
- Diagnostic des jardins familiaux
- Programme d'éducation pour la santé
- Accompagnement alimentation /santé

Rappel de la situation

La chlordécone est la substance active de deux produits insecticides, le Képone et le Curlone, utilisés autrefois pour lutter contre la larve du charançon des bananiers. Son usage a été autorisé de 1972 à 1993 en Martinique et en Guadeloupe.
Malgré les années, du fait qu’elle ne s’évapore pas, qu’elle ne se décompose pas naturellement et qu’elle se dissout très peu dans l’eau, cette substance chimique se retrouve encore dans les sols ayant été traités.
Et, c’est par contact direct avec un sol contaminé que les légumes racines (ignames, madères, patates douces, …) peuvent être contaminés ; ces mêmes légumes qui peuvent ensuite entrer dans l’alimentation humaine.

top

Le secteur concerné par le programme


En Guadeloupe, la zone concernée par la présence éventuelle de chlordécone dans le sol correspond à celle où la banane a été cultivée entre 1972 et 1993. Il s’agit donc principalement des communes du Sud de la Basse-Terre (de Goyave à Vieux-Habitants, en excluant Vieux-Fort).



top

Le programme Jardins Familiaux, JAFA

Le programme JAFA (Jardins Familiaux), piloté par l’ARS (Agence Régionale de Santé (ex-DSDS)) de Guadeloupe et mis en œuvre par l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé (ex-COGES)), est un programme régional de prévention destiné aux populations habitant principalement les communes du Sud Basse-Terre (de Goyave à Vieux-Habitants, en excluant Vieux-Fort) et qui consomment régulièrement des légumes racines issus de leurs jardins, donnés par leurs voisins, achetés en bord de route, etc… (ces formes d’approvisionnement sont appelées « circuits courts de distribution »).
Il s'inscrit dans une démarche de proximité et d'échange avec la population locale afin de réduire son exposition à la chlordécone.

top

La phase opérationnelle du programme JAFA qui à debuté dès avril 2009 s'articule autour de 4 points forts :

‘- Une communication régionale, ainsi qu’une communication de proximité auprès de la population concernée, des professionnels de santé, élus, associations…
- Un diagnostic des jardins créoles avec enquêtes sur le terrain et analyses de sol si besoin.
- Un programme d'éducation pour la santé axé sur l’alimentation et comprenant des actions individuelles et collectives.
- L'accompagnement de programmes alimentation / santé dans le cadre d’un appel à projet.


top

La communication régionale et de proximité

Elle est actuellement lancée via des annonces radios, des articles dans les journaux, des plaquettes d’information, pour diffuser largement l'information sur le programme.

Plus localement, des réunions de quartier sont organisées dans les communes concernées afin d’informer sur la problématique JAFA-Chlordécone, de préciser le déroulement du programme et de favoriser le dialogue avec les familles potentiellement concernées, mais aussi avec les professionnels de santé, les élus, les associations…

top

Diagnostic des jardins familiaux

Une identification précise des quartiers potentiellement exposés à la chlordécone a été réalisée. Des équipes d’enquêteurs y mèneront, pendant environ deux ans, en porte à porte des enquêtes de proximité dont le but sera de connaître les habitudes alimentaires des familles. Une analyse de sol sera proposée aux foyers ayant des pratiques alimentaires considérés comme à risque.

top

Programme d'éducation pour la santé

Selon les résultats des diagnostics, les familles les plus exposées recevront des conseils permettant de limiter leur exposition à la chlordécone. Ces recommandations viseront, en cas de besoin, à réduire leur fréquence de consommation de racines issues de leurs jardins ou achetées en circuits courts de distribution, et à diversifier leur alimentation en cultivant d'autres féculents mais aussi d’autres fruits et légumes (le fruit à pain, le poyo, le pois d'angole,…). Il sera également proposé de modifier les modes de préparation, notamment laver et éplucher en couche épaisse les racines et aussi pourquoi pas de cultiver différemment son jardin, à partir de techniques culturales adaptées actuellement à l’étude. Des outils et actions d’accompagnement, tel que des livrets conseils, des mallettes pédagogiques, des ateliers et manifestations seront réalisés avec et pour la population concernée.

top

Accompagnement alimentation /santé

Un appel à projet est lancé en soutien au programme JAFA, du 16 Mars au 15 Mai 2009. Les partenaires retenus offriront des solutions pratiques aux familles concernées autour d'actions, de projets, visant à promouvoir l’offre et la consommation de fruits, légumes et féculents locaux issus de circuits de production reconnus fiables, en cohérence avec le programme JAFA.

top

Contact de l’équipe JAFA :
IREPS – Antenne JAFA
6 Résidence Casse
Rue Daniel Beauperthuy
97100 Basse-Terre
Tel : 0590 95 41 17 Fax : 0590 95 14 66
Mail : jafa@ireps.gp